Grossesse et conduite, tout ce que vous devez savoir

Est-il possible de conduire en étant enceinte ? C’est l’un des nombreux doutes que les femmes peuvent avoir concernant leur grossesse, étant donné qu’elles ne veulent pas mettre en danger la santé du fœtus, ni la leur. Une question qui se pose en même temps que beaucoup d’autres, comme celle de savoir si vous pouvez faire de l’exercice ou quel régime suivre, mais dans ce cas, nous nous concentrons sur la grossesse et la conduite, et tout ce que vous devez savoir à ce sujet

Grossesse et conduite, tout ce que vous devez savoir

La première question à clarifier est la suivante : la conduite est-elle compatible avec la grossesse ? La réponse est facile, absolument oui ! Aucune loi n’interdit aux femmes enceintes de conduire et il n’y a généralement aucune raison de ne pas le faire. Mais il y a une chose : dans certains cas, votre médecin peut vous le déconseiller ou même vous l’interdire.

Si votre médecin vous interdit de conduire

Si votre médecin vous a interdit de conduire, mais que vous conduisez quand même, outre les risques pour votre santé (disons qu’il vous a interdit de prendre votre voiture parce que vous avez une grossesse à risque, ou peut-être que vous souffrez d’une tension artérielle très basse et que vous pourriez vous évanouir en conduisant), vous pourriez avoir des problèmes en cas d’accident, car l’assurance, après enquête, pourrait ne pas vous indemniser.

Grossesse et ceinture de sécurité

Puisque, en l’absence d’indications différentes du médecin, toutes les femmes enceintes peuvent conduire, il faut rappeler que les règles à respecter sont les mêmes pour tous ceux qui utilisent la voiture, y compris les femmes enceintes.

En fait, aucune loi n’exempte les femmes enceintes du port de la ceinture de sécurité, même au cours du dernier trimestre : cela n’est possible qu’en présence d’un certificat médical attestant que la femme ne peut pas porter la ceinture de sécurité parce que cela endommagerait le fœtus ou, plus généralement, la grossesse elle-même.

Airbag et grossesse

Qu’en est-il de l’airbag ? Les experts conseillent de ne jamais le désactiver, pas même pendant la grossesse, pas même au cours du dernier trimestre, car il représente toujours une protection pour les mères et les bébés. Le choc violent, qui déclenche les airbags, serait beaucoup plus dangereux que l’instrument lui-même, qui se ramollit effectivement.

Conseils pour conduire pendant la grossesse

En somme, conduire pendant la grossesse est absolument autorisé, sauf si votre médecin vous dit de vous reposer ou vous interdit de le faire parce que cela pourrait représenter un danger pour vous et les autres. Cela dit, il y a quelques conseils que vous pouvez mettre en pratique pour rendre la conduite plus confortable, surtout au troisième trimestre et si vous devez conduire longtemps :

  • Maintenez le volant à 25 cm du siège, cela réduira le risque d’impact en cas d’accident.
  • Gardez le dossier droit pour soutenir votre dos et, par conséquent, votre ventre.
  • Utilisez une sangle pelvienne pour augmenter le confort de conduite.
  • Portez des vêtements et des chaussures dans lesquels vous vous sentez à l’aise.
  • Faites des arrêts fréquents lors de longs trajets pour réactiver la circulation, notamment dans les jambes.

Conduire pendant la grossesse est tout à fait possible, mais cela dépend de ce que vous ressentez et de ce que vous dit votre médecin. Avant de prendre le volant, vérifiez que votre assurance ne prévoit pas de limitations en cas d’accident causé par une femme enceinte, car même si la loi n’impose aucune interdiction, l’assurance peut comporter des clauses à cet égard.

2021-12-26

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *